Ils ont déjà eu recours au prêt de salariés

Nous avons évité les licenciements en préservant les compétences. Les salariés y gagnent en employabilité et l’entreprise d’accueil bénéficie de compétences qu’elle n’aurait pu s’offrir.

Corinne M.

DRH, Soitec

C’est une décision de bon sens. Nous voulons éviter que nos salariés perdent leur emploi ou basculent dans le chômage partiel et tenons à préserver les compétences qui nous serons utiles le jour où l’économie ira mieux.

Didier K.

Directeur Marketing & Développement, Daher

François, c’est un œil neuf ! Il nous a apporté de nouvelles méthodologies, un langage différent. Grâce à ses atouts, la gestion de l’équipe commerciale a gagné en sérénité.

Frédérique D.

Directrice générale, Celeste

La solidarité et le partage entre deux entreprises a un impact social très fort et d’un point de vue image, ce genre d’opération est très bien perçu à tous les niveaux.

Hervé L.

Directeur logistique, Guy Degrenne

Toutes les parties y gagnent. Le salarié est dans un système complètement sécurisé. Son employabilité est maintenue, il a la certitude de revenir dans l’entreprise. Pour l’entreprise d’origine, c’est une alternative au PSE classique qui pousserait les personnes à quitter le territoire ou à changer de secteur d’activité. Nous préservons les compétences sur le bassin économique. Quant à l’entreprise d’accueil, elle obtient des compétences expérimentées alors que le processus de recrutement est simplifié.

Corinne M.

DRH, Soitec

La solution du prêt de salarié s’est révélée économiquement et humainement plus avantageuse que le chômage partiel ou le transfert d’employés loin de chez eux, sur d’autres sites de production du groupe.

Pierre L.

DRH, Sevelnord

Des CDD auraient pu être ouverts, mais par solidarité avec le bassin d’emploi, nous préférons préserver les postes existants dans les entreprises de la région.

Christophe L.

DRH, Sofradir

Le prêt de salarié est une bonne alternative pour faire face à l’allongement du temps de travail et pour répondre à la question que pose la dernière partie de carrière. Beaucoup de nos seniors sont prêts à relever de nouveaux défis afin de valoriser leurs compétences et de repartir sur une nouvelle dynamique professionnelle.

Jérôme LM.

Directeur des Affaires Sociales, Alcatel-Lucent

Je suis ravi, ça m’arrange sur toute la ligne ! Je vais retrouver un travail à temps plein et avoir un salaire décent. En plus, je suis en train d’apprendre un autre métier ; j’étais mouleur et je travaille aujourd’hui sur la chaine de montage pour des portes de cars.

Laurent R.

Mouleur, Inoplast

Cette solution offre de la flexibilité aux entreprises et répond en même temps au besoin de sécurité des salariés, autant attachés à leur entreprise qu’à leur région.

Véronique DB.

Chef du département travail-emploi, Centre d'analyse stratégique

Demandez une démo

Planifions un créneau de 30mn pour :

▸  Faire un tour d’horizon des fonctionnalités de la plateforme
▸  Identifier les fonctionnalités clés pour répondre à vos besoins
▸  Répondre à toutes vos questions